Manger comme un local au Vietnam : Le Pho

 

pho bo

Buffalo Tours continue de vous mettre l’eau à la bouche avec la série « gastronomie de rue au Vietnam ». Nous vous proposons des mets les plus appétissants, mais aussi les lieux favoris pour les tester et l’histoire de la gastronomie vietnamienne. Cet article vous propose de goûter au plat le plus emblématique du pays : le Pho !

Le Pho est en effet le plat le plus emblématique du Vietnam, il est adoré par tous les amoureux de la gastronomie. Il apparaît dans le classement des « 40 plats que vous devez manger dans votre vie » du Business Insider, il est servi dans la plupart des restaurants vietnamiens du monde entier.

Mais avant de l’essayer à l’étranger, tentez le Pho le plus original, directement dans son pays qui l’a inspiré! Vous trouverez les meilleurs Pho dans les rues du Vietnam notamment à Hanoï et Ho Chi Minh.

Au Vietnam vous trouverez un large choix de Pho, bien différent du style simplifié occidental. Si vous vous rendez au Vietnam n’hésitez pas à partager ce plat avec les locaux à chaque coin de rue. Mais pour cela, vous vous posez surement la question : Comment trouver ce fameux Pho ?

Hanoï

Le Pho vient à l’origine de Nam Dinh, mais ce sont les Hanoïens qui l’ont rendu célèbre il y a des centaines d’années. Dans le Nord – en particulier à la capitale (Hanoï) – le bouillon est clair avec un goût plus léger que son cousin du Sud. Quand vous savourez un Pho, abandonnez les boissons gazeuses et optez pour un da tra ou un thé glacé. Le goût léger se marie parfaitement avec le Pho, alors qu’il pourrait facilement être noyé avec les boissons sucrées.

Sur la table, vous trouverez généralement les assaisonnements, la sauce chili et le piment frais, du citron et une certaine forme de vinaigre. Mais avant que vous n’y ajoutiez des condiments, goûtez le bouillon d’abord! Trop de condiments pourrait ruiner le goût originel de ce met. Vous pouvez en ajouter pour améliorer la saveur mais pas la changer.

Mon combo préféré est le piment et le citron, mais beaucoup de gens du pays choisisse d’y ajouter du Siracha. Essayez la sauce maison aussi car elle est généralement faite uniquement pour créer un goût unique à votre Pho ! Chaque restaurant a une recette différente, mais un bon magasin de pho vous propose toujours une sauce savoureuse.

Pour des alternatives au citron, vous pouvez essayer le vinaigre fait maison. Beaucoup préfèrent cette option qui donne un goût unique à votre bouillon. Il n’est généralement pas présenté sous la forme classique d’une bouteille en plastique, c’est un mélange de vinaigre de riz, du piment, de l’ail, de l’échalote et quelques assaisonnements. Mon conseil : Essayez tout, vous êtes en vacances alors découvrez toutes les habitudes des locaux !

Sauce chili et vinaigre maison

Sauce chili et vinaigre maison

J’aime tenter l’expérience complète du Pho, ainsi je commande généralement des bâtons de pâte frits – ou des Quay, prononcé « Kway ». Trempez-les dans le bouillon, mais ne pas les laisser trop longtemps, sauf si vous aimez les quay détrempés (c’est ce que je fais réellement, mais ce n’est pas au goût de tout le monde!).

Pho avec Quay

Pho accompagné de Quay

Maintenant, pour vraiment montrer toutes vos connaissances locales, demandez au serveur un bol supplémentaire d’œuf à la coque (Trung Tran). Il est servi avec le bouillon de légumes et quelques herbes. Commandez uniquement s’il vous reste un peu de place !

Saigon / Hô Chi Minh Ville

Le Pho que vous trouverez à Saigon est originaire d’Hanoï, il est rendu populaire lorsque les populations du Nord sont déplacées dans le Sud après la guerre contre la France. Il est servi avec du piment et du vinaigre,  il existe des versions de condiments propres à la ville mais vous trouverez facilement ceux des versions Hanoiennes.

Les sudistes préfèrent les versions plus douces, c’est pour cela que parfois leur bouillon a un goût plus sucré et gras obtenu par la cuisson des os de poulets  et calamars séchés. C’est la différence avec le Nord, ici ils utilisent seulement les os, la queue de bœuf et le flanc pour donner de la saveur à leur bouillon.

Malgré son goût déjà riche, certains habitants de Ho Chi Minh-Ville agrémente leur Pho de sauce Hoi Sin (appelé Tuong den en vietnamien, ce qui signifie « la sauce noire »).

Lorsque vous commandez un Pho à Saigon, il vous sera servi avec des germes de soja, de la coriandre, du basilic thaï, et des oignons marinés. Les germes de soja sont généralement blanchis pour obtenir une meilleure sensation. Immergez vos germes de soja lorsque votre Pho vient d’arriver et qu’il est encore chaud. Saupoudrez d’herbes et de condiments ensuite.

Pousses de soja, coriandre, basilic thaï et oignons marinés (Source : Wikipédia)

Pousses de soja, coriandre, basilic thaï et oignons marinés (Source : Wikipédia)

De nombreux habitant optent pour l’option « Beo Nuoc », ce qui signifie graisse, c’est un bouillon obtenu lorsque que l’on fait mijoter les os et les flancs.

ingrédients du Nuoc Beo

Ingrédients du « Nuoc Beo » (Source : Wikipédia)

—-
Maintenant que vous êtes experts de la gastronomie du Vietnam, soyez confiants lorsque vous visiterez le Vietnam. Promenez vous dans les petites rues afin d’y trouver un Pho, commandez, asseyez-vous et profitez d’un plat emblématique !

Partez-à-la-découverte-du-Vietnam

Advertisements