Conseils voyage au Vietnam: Les motos-taxis

crossing-the-road-11

Trafic dans les rues d’Hanoi

Le bruit, les couleurs et les caractères

Pour les visiteurs de la jungle urbaine frénétique du Vietnam, une partie de l’excitation du voyage à travers les villes du Vietnam réside dans le simple fait de se rendre d’un point A à un point B. Et oui en effet, on ne dénombre pas moins de 2 millions de motos dans la municipalité, et le chaos de la circulation aux heures de pointe est une attraction touristique que vous ne trouverez pas dans un guide. Pour les touristes particulièrement aventureux, les motos sont une occasion idéale pour découvrir Saigon, en bravant les routes comme les gens du coin – à l’arrière d’une moto.

L’un des modes de transports les plus populaires de la ville  pour les touristes est le xe om (prononcé «sé ohm ») qui signifie « l’homme à la moto ». Aucune autorisation n’est obligatoire pour devenir chauffeur de mototaxis, le chauffeur se déclare lui même apte à la conduite ! Contrairement à leurs homologues de l’automobile, ces chauffeurs de taxi à deux roues sont capables de se déplacer aisément parmi le trafic et sont presque toujours rapide. Mais en dépit de leur commodité, il existe  quelques choses importantes à connaitre avant de sauter en selle. Voici quelques points importants à retenir avant de voyager.

Connaitre sa destination

Il n’existe pas de pénurie de pilotes de Xe Om dans les villes du Vietnam, mais en trouver un sûr, c’est un peu plus compliqué. La plupart des pilotes xe om réputés fonctionnent à partir d’un emplacement spécifique, et continuent de revenir à cette base  après chaque course. Ces endroits sont généralement sur les principaux coins de rue, vous verrez les pilotes faire leur sieste sur leur moto l’après midi.

Partez-à-la-découverte-du-Vietnam

Contrairement aux pilotes xe om nomades qui parcourent la ville à la recherche de courses intéressantes, ces pilotes sont très difficiles  à traquer si le voyage se passe mal donc sont généralement moins fiables. Pour évitez toute expérience négative privilégiez les pilotes « sédentaires ».

Négocier

L’aventure en prenant un xe om commence avant même que vous attachiez votre casque. Lorsque vous prenez un xe om, la négociation est une condition préalable, car il n’y a pas de montant fixe pour les trajets inter-ville. Presque tous les pilotes fonctionnent indépendamment de tout type d’entreprise, de sorte que les tarifs qu’ils fixent sont toujours négociables.

En fonction de vos aptitudes à la négociation, la plupart des trajets xe om ne coûtent pas plus de 80, 000 VND (4 $ US) dans Saigon et VND60, 000 (US $ 3) à Hanoi. Il est important de s’entendre sur un prix avec le chauffeur avant de partir, que vous pouvez faire soit en utilisant des signaux de la main ou en l’écrivant. Cela vous permet de vérifier que vous êtes bien d’accord et éviter tout conflit à la fin de la course – assurez-vous d’inclure les lettres VND lors de l’écriture des prix pour éviter toute confusion avec des dollars américains.

Voyager en toute sécurité

Selon la loi au Vietnam n’importe qui sur une moto doit porter un casque. Par conséquent, tous les pilotes de xe om auront un casque de rechange pour leur passager. Puisque ce sont des casques utilisés à court terme par les clients, ils sont souvent d’assez mauvaise qualité et se révèlent peu efficace dans un accident.

Pour les voyageurs qui envisagent d’effectuer souvent des voyages en xe om, investir dans un casque de qualité supérieure est une option intéressante. Les casques sont disponibles à presque tous les coins de rue, mais trouver un magasin avec des casques de qualité nécessite un peu plus de recherche. La marque de casque Andes est la plus populaire, et offre un large éventail de casques intégraux à 2/3 à des prix raisonnables. Vous trouverez de nombreux magasins Andes à travers les deux villes de Saigon et Hanoi.

 Établir une connexion

De nombreux pilotes de xe om effectuent seulement quelques courses par jour, et doivent souvent parcourir de longues distances pour revenir à leurs bases après ces dernières. Par conséquent, les pilotes de xe om préfèrent avoir un client ou deux récurrents, et seront souvent moins enclins à sur-charger leurs courses.

Pour ceux qui envisagent d’effectuer de nombreux voyages en xe om dans la ville pendant quelques jours ou semaines consécutives – et ont un numéro de téléphone vietnamien – la connexion avec un conducteur xe om pour de nombreux trajets est bénéfique tant pour le voyageur que pour le chauffeur. Si vous trouvez un pilote sûr, il vous suffit de demander son numéro. Tant que vous êtes en mesure d’envoyer des adresses, votre pilote n’a pas besoin de maitriser l’anglais. Certains imposeront un tarif par trajet, mais il est possible de négocier un montant journalier fixé.

Buffalo Tours vous souhaite un bon voyage en xe om ! Vivez l’expérience locale au Vietnam !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s